Des espèces migratrices

Les tortues marines sont des navigatrices au long court dotées d’un bon sens d’orientation. Leur vitesse de croisière est de 27 km/h pouvant atteindre des pointes de 35 km/h. Elles suivent souvent les courants sous-marins, mais on connaît mal les raisons de leurs déplacements. Leur carapace, d’origine dermique, correspond au développement des côtes de l’animal. Les poumons de ces animaux, identiques aux nôtres, obligent la tortue marine à respirer toutes les dix minutes ou moins selon leur activité. Comme la tortue n’a pas de côtes mobiles, se sont ses mouvements musculaires qui actionnent ses poumons. Au repos, ses poumons restent remplis d’air, lui servant de ballast et de réserve d’oxygène pendant la plongée.

Le tableau ci-dessous montre les capacités de plongée selon les espèces:

Espèce

Profondeur (en m)

Durée normale (min)

Durée maximale (min)

Tortue luth

1200

5 à 20

45

Tortue olivâtre

290

28 à 40

45

Caouanne

233

15 à 30

60

Chélonée à dos plat

150

?

?

Tortue verte

110

9 à 23

66

Tortue imbriquée

100

56

74

Tortue de Kemp

50

12 à 18

45

Ces espèces qui passent leur vie en mer retournent sur la terre pour se reproduire. Elles peuvent parcourir des milliers de kilomètres entre leurs aires d’alimentation et de ponte.

L’accouplement

L’accouplement des tortues marines s’observe en face des plages de ponte. Souvent la cour et l’accouplement se réalisent à la surface de l’eau, car les deux animaux ont besoin de respirer. L’ovulation peut avoir lieu plusieurs mois et années après qu’il y aie eu fécondation. La copulation et l’ovulation sont séparées grâce à la faculté de rétention des spermatozoïdes dans les replis des oviductes (spermathèque).

La ponte

La ponte a lieu deux ou trois semaines après la fécondation. Pour pondre, les femelles reviennent tous les 2 ou 4 ans le plus souvent sur la plage où elles sont nées. Mais parfois certaines femelles choisissent des plages nouvelles, s’adaptant ainsi aux modifications des milieux quand certaines plages disparaissent ou apparaissent.

Au cours de la saison de ponte, elles viennent plusieurs fois sur le rivage, à deux semaines d’intervalle, presque toujours à marée montante, pour y déposer leurs oeufs dans un nid d’une profondeur comprise entre 40 et 60 centimètres, selon les espèces. Le nombre d’oeufs par ponte dépend de la taille de la femelle. C’est la tortue luth qui pond le plus grand nombre d’oeufs, avec 7 à 11 pontes par an, d’une centaine d’oeufs à chaque ponte. Les oeufs ont une coquille sphérique molle et enrobées d’une substance aqueuse qui facilite la ponte et amortit la chute dans les nids profonds.

Tableau sur les différentes saisons de ponte selon les espèces autour du monde:

Espèces

Région

Saison

Tortue luth

Caraïbes

Pacifique

Mars à Juin

Octobre à Février

Tortue olivâtre

Inde

Mexique et Costa Rica

Janvier à Avril

Juillet à Décembre

Caouanne

Sud-est des Etats-Unis

Australie

Méditerranée

Brésil

Madagascar

Mai à Août

Octobre à Mars

Juin à Août

Septembre à Février

Novembre à Janvier

Chélonée à dos plat

Australie, Queensland

Australie, Crab Island

Australie Northern Terr.

Octobre à Janvier

Juin à Octobre

Mai à Novembre

Tortue verte

Floride, Caraïbes

Est Pacifique

Australie

Golfe arabique

Malaisie

Mai à Août

Octobre à Janvier

Octobre à Avril

Avril à Septembre

Janvier à Août

Tortue imbriquée

Caraïbes

Yucatán

Brésil

Golfe arabique

Seychelles

Malaisie

Indonésie, Australie

Juin à Octobre

Avril à Août

Octobre à Mars

Avril à Juillet

Octobre à Janvier

Janvier à Août

Décembre à Mai

Tortue de Kemp

Mexique

Avril à Juillet

Tortue Franche du Pacifique

Mexique

Les Galapagos

Août à Janvier

Décembre à Juin

La naissance

L’incubation dure 45 à 70 jours selon la plage, le climat et la période de l’année. La température de l’incubation durant la troisième semaine de l’embryogenèse peut déterminer le sexe et ne produire que des mâles ou que des femelles. La température pivot permettant de différencier les sexes se situe entre (28-30°C). En-dessous de cette température pivot on a que des mâles et inversement au-dessus que des femelles. Les jeunes tortues écloses attendent une journée avant de sortir du nid en évitant les heures de forte chaleur. Dès sorties elles se dirigent vers la mer pour rejoindre leur aire de nourrissage et commencer leur cycle de vie errante en haute mer. Les jeunes tortues s’alimentent dans des prairies sous-marines ou des herbiers cachés.

Les tortues marines grandissent très vite les dix premières années pour atteindre leur maturité vers 10-15 ans. Ensuite leur croissance se poursuit plus lentement mais ne cesse jamais. De ce fait, plus une tortue veillie, plus elle est lourde. On connaît mal la longévité des tortues marines. On suppose que leur espérance de vie serait au moins d’une quarantaine d’années.