Définition:

La détermination du caractère génétique ADN mt, unique, permet d’identifier les différentes populations, de quantifier lors des migrations, la répartition de chaque population sur les aires d’alimentation situées en pleine mer.

Méthode:

On prélève un échantillon de tissu ou de sang sur l’animal.

Dans un laboratoire sont ensuite analysées les fréquences haplotypes (paire d’un même gène) permettant d’attribuer un code génétique propre à chaque population de tortues marines.

Applications:

A partir des codes génétiques des populations, on peut, entre autre, acquérir des connaissances sur:

– La diversité génétique (différents codes génétiques) des sites de ponte.

 – La répartition spatiale des recrutements (la dispersion dans diverses aires d’alimentation des jeunes éclos).

– Le comportement migratoire.

– L’identification des populations endémiques (populations qui n’existent qu’à un endroit précis du monde)

Voir le document « Bilan de 18 années de suivi des tortues marines à Petite Terre de 1995 à 2013«